Skip to main content

Dans le cadre des célébrations de la fête nationale algérienne du 1er novembre, la première pierre de la nouvelle « Mosquée d’Algérie« , conçue par KSP Juergen Engel Architekten, a été posée lors d’une cérémonie officielle à Alger. Cet acte officiel marque le début de la construction de la troisième plus grande mosquée du monde après les lieux de pèlerinage islamiques de La Mecque et de Médine. Avec sa salle de prière pouvant accueillir jusqu’à 37 000 personnes et son minaret d’environ 265 mètres de haut, la mosquée sera à l’avenir l’un des plus grands édifices religieux du monde islamique. Le complexe peut accueillir jusqu’à 120 000 visiteurs par jour et comprend, outre la salle de prière et le minaret, d’autres installations telles qu’un centre culturel, une école pour les imams, une bibliothèque, des appartements, une caserne de pompiers, un musée et un centre de recherche. Plus d’images et une description du projet après la pause.

Mosquée dAlgérie KSP Juergen Engel Architekten
Mosquée d’Algérie | KSP Juergen Engel Architekten | ©KSP Juergen Engel Architekten

Situé à seulement six kilomètres à l’est du centre historique de la ville et non loin de l’aéroport, le nouveau complexe de mosquées, d’une superficie brute d’environ 400 000 mètres carrés, constitue un stimulant important pour le développement futur des quartiers adjacents. Le nouveau point focal combine religion, culture et recherche, tout en servant de nouveau centre pour les quartiers environnants. La construction du complexe devrait commencer début 2012, une fois que les mesures préparatoires requises auront été conclues. La mise en service est prévue pour 2016.

L’ensemble du complexe est construit pour le compte du gouvernement algérien sur la base des plans élaborés par un consortium composé de KSP Jürgen Engel Architekten et du bureau d’études Krebs und Kiefer International de Darmstadt, en Allemagne. En 2008, le projet présenté par le consortium allemand a remporté le concours international, et la cérémonie de signature du contrat pour les services de planification a eu lieu en juillet 2008 à Alger en présence de la chancelière allemande Angela Merkel.

Situé dans la baie d’Alger, à l’est du centre historique de la ville, le complexe constitue l’élément principal et initial d’un nouveau développement urbain d’Alger. Le centre rassemble diverses installations culturelles et religieuses ainsi que différents établissements d’enseignement. Un socle commun de cinq mètres de haut constitue la base des édifices qui composent le complexe des Mosquées, alignés d’ouest en est sur le plateau surélevé. Les arcades d’entrée et le minaret, la cour de prière et la salle de prière pouvant accueillir jusqu’à 120 000 fidèles sont situés ici, en quinconce sur un terrain longitudinal s’étendant le long d’un axe en direction de La Mecque.

Mosquée dAlgérie KSP Juergen Engel Architekten
Mosquée d’Algérie | KSP Juergen Engel Architekten | ©KSP Juergen Engel Architekten

Un cube de 45 mètres de haut, légèrement en retrait du bord, barre le dôme central. Ce dernier atteint à son sommet une hauteur d’environ 70 mètres et à sa base un diamètre d’environ 50 mètres. La salle de prière, avec ses rangées régulières de piliers pouvant atteindre 45 mètres de hauteur, peut accueillir jusqu’à 37 000 personnes. Tous les éléments religieux traditionnels tels que le mur de la Qibla, le Mihrab, le Minbar et la Dikkah sont intégrés dans une salle à l’esthétique moderne. Suivant l’architecture s des lieux de culte islamiques traditionnels, la peau extérieure de la mosquée est faite de pierre naturelle. La cour de la mosquée sert de médiateur entre la salle de prière religieuse et l’esplanade adjacente à l’ouest, l’espace ouvert comprenant l’entrée principale et l’avant-cour adjacente.

Son utilisation, sa conception et sa taille en font un minaret unique dans l’histoire de l’Islam. Haut de 265 mètres, le minaret a les dimensions d’un gratte-ciel, tout en étant extrêmement mince avec ses 28×28 mètres. Les étages inférieurs s’ouvrent de manière invitante sur la place. Des ascenseurs panoramiques conduisent les visiteurs aux étages supérieurs, publics, qui abritent le Musée d’histoire algérienne. Au-dessus se trouvent deux espaces de recherche connus sous le nom de Centre de recherche, qui ne sont accessibles qu’aux chercheurs accrédités. Des éléments ornementaux semi-transparents (appelés « éléments de façade Moucharabieh ») entourent la tour comme une seconde peau, tout en servant de protection contre le soleil. Le sommet de la tour est ouvert au public. Une plate-forme d’observation y est aménagée pour les visiteurs et les invités d’honneur. La nuit, la peau de verre illuminée du sommet du minaret rayonne, visible de loin, comme un point d’orientation dans Alger et son nouveau point de repère.

Mosquée dAlgérie KSP Juergen Engel Architekten
Mosquée d’Algérie | KSP Juergen Engel Architekten | ©KSP Juergen Engel Architekten

Le complexe de la mosquée est relié aux bâtiments du sud, à savoir le centre culturel, la bibliothèque et l’école des imams, par un vaste parc. Cet espace extérieur aménagé peut accueillir un grand nombre de personnes et offre également un havre de tranquillité. Des palmeraies tout autour de la mosquée offrent un grand ombrage. En outre, des fontaines favorisent le sentiment général de calme et de concentration.

En termes de hauteur et d’alignement, les bâtiments culturels situés au sud, tels que le centre culturel, la bibliothèque et l’école de l’imam avec des appartements pour les doctorants, sont basés sur le développement résidentiel qui borde le sud et les voies de circulation existantes. Ces bâtiments culturels sont une partie fondamentale du complexe de la mosquée (et en fait de la zone de développement urbain utilisée à des fins culturelles et religieuses), qui est non seulement le centre de vie de tous les membres de la communauté en ce qui concerne les questions religieuses, mais aussi le centre des événements et de la vie sociale. L’unité de ces bâtiments, consacrés à la foi, à l’enseignement et à la pratique de l’Islam, s’exprime également dans l’architecture choisie.

La colonne florale avec son chapiteau en saillie sert de leitmotiv de conception pour relier toutes les zones de l’ensemble. En tant que structure porteuse et source d’ombre, elle remplit également des fonctions fonctionnelles, tout en répondant à des exigences techniques telles que le drainage et l’amélioration de l’acoustique, et en structurant l’ensemble du complexe.

Mosquée dAlgérie KSP Juergen Engel Architekten
Mosquée d’Algérie | KSP Juergen Engel Architekten | ©KSP Juergen Engel Architekten

Informations sur le projet :

  • Architectes : KSP Jürgen Engel Architekten
  • Lieu : Algérie
  • Superficie : 20 000 m²
  • Hauteur du minaret : 265 mètres
  • Maître d’ouvrage : ANARGEMA
  • Pose de la première pierre : 11/2011
  • Date d’achèvement : 2020
  • Photo : Schnepp Renou, Zinedine Zebar
  • Fabricants : Ductal®, Schöck
  • Nom du projet : Mosquée d’Algérie
  • Toutes les images sont une courtoisie de KSP Jürgen Engel Architekten.
Delphine Léonard

Étudiante - Ecole Nationale d'Architecture et de Paysage de Bordeaux

Cabanes roulantes Olson Kudign
Architecture

Cabanes roulantes

ÉCOLE D'ARCHITECTUREÉCOLE D'ARCHITECTUREjanvier 5, 2022
Museum of Romanity of Nîmes
Architecture

Musée de la Romanité de Nîmes

ÉCOLE D'ARCHITECTUREÉCOLE D'ARCHITECTUREjanvier 4, 2022
Stade de la Fondation du Qatar
Architecture

Stade de la Fondation du Qatar

Delphine LéonardDelphine Léonardjanvier 13, 2022

Leave a Reply