Skip to main content

Si vous construisez une maison, vous devez prendre la planification très au sérieux. Avant d’acheter une maison ou de déménager dans un nouvel environnement, vous devez examiner attentivement les nouvelles conditions de vie…

Le type de logement dans lequel vous vivez affecte fortement votre santé et votre bien-être. Une personne passe en moyenne plus de 60 % de sa journée à la maison. Il n’est donc pas surprenant que les personnes qui vivent dans des habitations insalubres et dans un mauvais environnement soient souvent confrontées à de nombreux problèmes de santé. Si vous construisez une maison, vous devez prendre la planification très au sérieux, et avant d’acheter une maison ou de déménager dans un nouvel environnement, vous devez examiner attentivement les nouvelles conditions de vie.

Comment le logement affecte votre santé

Parmi les facteurs liés au logement qui peuvent affecter votre santé figurent la qualité de l’air intérieur, la qualité de l’eau, les systèmes de ventilation, l’espace par personne et les irritants comme l’amiante et les moisissures.

Qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air intérieur (QAI) est la qualité de l’air que nous respirons dans nos maisons, écoles et bureaux. C’est l’un des nombreux paramètres utilisés pour évaluer la qualité de l’environnement intérieur (IEQ).

Votre maison affecte t elle votre santé

Votre santé respiratoire est largement influencée par le type d’air que vous respirez. Si l’air de votre maison est fortement pollué, vous risquez de devoir faire face à de graves problèmes respiratoires. Les polluants atmosphériques qui peuvent pénétrer dans votre maison sont la fumée de cigarette, les particules de poussière, les pesticides, le radon, les fibres d’amiante en suspension dans l’air et les composés organiques volatils. La présence d’une forte concentration de ces polluants dans votre maison nuit à la qualité de l’air. Une forte pollution atmosphérique peut entraîner des affections respiratoires chroniques comme l’asthme et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou des irritations des yeux, du nez et de la gorge.

Si vous fumez des cigarettes à l’intérieur, n’oubliez pas que la fumée secondaire provoque des maladies cardiovasculaires et respiratoires. Vous devrez peut-être fumer à l’extérieur ou près d’une fenêtre pour assurer la sécurité des membres de votre foyer. Le radon est un autre polluant de l’air qui peut faire beaucoup de mal. C’est un gaz radioactif qui se trouve naturellement dans le sol. Votre maison peut y être exposée s’il y a des erreurs structurelles dans le bâtiment, comme des trous dans les murs du sous-sol ou de gros défauts dans les fondations.

Les polluants atmosphériques se concentrent généralement davantage lorsque la température et l’humidité augmentent. Les bâtiments humides, chauds et étouffants favorisent plusieurs risques pour la santé. Les personnes vivant dans des bâtiments humides sont plus susceptibles de développer des infections respiratoires, de l’asthme ou des allergies.

Si vous vivez dans une maison très humide, faites des plans pour trouver un meilleur endroit. Un logement humide favorise le développement de moisissures, d’allergènes et de micro-organismes pathogènes. L’inhalation de fragments de moisissure entraîne une congestion nasale, une respiration sifflante, une toux ou une irritation de la gorge.

Globalement, des niveaux élevés d’humidité intérieure affectent votre système immunitaire et réduisent la fonction pulmonaire.

Structure et conception du logement

La conception et la structure de votre maison ont un rôle à jouer dans votre santé physique et mentale. Une maison bien construite vous offre sécurité, abri et intimité. Mais c’est une autre histoire avec un bâtiment mal aménagé. Les dispositifs de sécurité standard tels que les extincteurs, les détecteurs de fumée ou les détecteurs de monoxyde de carbone sont absents des maisons mal conçues, ce qui augmente le risque de danger et de blessures graves.

Une maison mal conçue vous causera également un inconfort émotionnel et nuira à votre santé mentale. Tout le monde souhaite vivre dans une maison spacieuse avec une belle vue, car c’est meilleur pour l’esprit. Mais personne ne rêve de vivre dans un espace chaud et surpeuplé.

On a constaté que les espaces de vie surpeuplés augmentaient la détresse psychologique, et des études ont établi un lien entre le manque de lumière du soleil et l’augmentation des symptômes dépressifs.

La ventilation est une autre qualité de l’aménagement intérieur qui peut affecter votre santé. Une bonne ventilation transversale permet de faire entrer suffisamment d’oxygène et de faire sortir le dioxyde de carbone et les autres gaz indésirables. Les espaces surpeuplés et exigus ne sont généralement pas suffisamment ventilés, ce qui favorise la propagation des maladies infectieuses. Inspectez toujours la conception et la structure d’une maison potentielle avant d’y emménager. Les enfants vivant dans des maisons mal conçues sont plus susceptibles de se blesser et de subir des accidents potentiellement mortels tels que des étouffements, des chutes et des brûlures.

La qualité de l’eau

Votre maison affecte t elle votre santé

C’est l’un des facteurs les plus importants qui peuvent affecter votre santé. Une mauvaise qualité de l’eau entraîne une pléthore de problèmes de santé. Selon le NEEF, environ 70 % de la consommation d’eau en Amérique se fait à l’intérieur. Cela suggère que la qualité de l’eau de notre maison est un facteur important pour notre santé.

Selon l’OMS, au moins 2 milliards de personnes dans le monde boivent de l’eau contaminée par des matières fécales. Des millions de maladies gastro-intestinales sont ainsi enregistrées chaque année. Notre eau regorge souvent de micro-organismes, et un pourcentage élevé de ces micro-organismes peut provoquer des maladies infectieuses mortelles. D’autres contaminants comme les pesticides et les métaux lourds peuvent entraîner des troubles de la reproduction ou des troubles neurologiques.

L’eau de votre maison peut être contaminée à n’importe quel moment de son parcours, de l’approvisionnement en eau de la ville aux robinets de votre maison. Les sources de contamination peuvent être les rejets d’eaux usées, les débris provenant des réservoirs et les produits chimiques ou micro-organismes présents dans les canalisations.

Bien que plus de 80 % des personnes s’approvisionnent en eau auprès des canaux d’approvisionnement officiels aux États-Unis, au moins 15 millions de personnes obtiennent leur eau potable à partir de puits privés, ce qui rend difficile la réglementation de la qualité de l’eau qui leur est fournie. Il incombe entièrement à ces propriétaires de s’assurer que leur eau est propre à la consommation. Si vous n’avez pas confiance en la sécurité de votre eau, ne paniquez pas. Il existe des moyens simples de s’en assurer. Tout d’abord, vous devez effectuer quelques tests sur l’eau de votre maison. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un kit d’analyse de l’eau à faire soi-même ou contacter un prestataire de services. Une analyse de l’eau vous permet de savoir quels sont les contaminants présents dans votre eau et quelle est la bonne option de traitement à suivre.

En fonction des résultats de l’analyse de l’eau, vous pouvez choisir de traiter votre eau en l’adoucissant ou en la filtrant.

Un processus d’adoucissement de l’eau traite l’eau dure. Il n’élimine pas les contaminants.

Un processus de filtration de l’eau, en revanche, sert à éliminer les contaminants. Il existe différents types de filtres à eau, et ils agissent tous sur divers contaminants. Votre choix de filtre à eau dépendra de votre budget et du type de polluant que vous essayez d’éliminer. La plupart des filtres à eau domestiques coûtent entre 60 et 1000 dollars. Ce site fournit de plus amples informations sur les derniers prix de chaque type de filtre.

Conclusion

Si un mauvais logement peut avoir des effets négatifs sur votre santé, un bon logement peut contribuer à promouvoir un mode de vie sain. Il est possible de remédier à de nombreuses mauvaises conditions de logement en réaménageant ou en ajoutant des équipements appropriés tels que des dispositifs de sécurité et des filtres à eau.

Vous pouvez améliorer la qualité de l’air intérieur en changeant régulièrement les filtres de la climatisation de votre maison et en vidant constamment les conduits d’air. Vous pouvez également opter pour un système de filtration de l’air, qui coûte entre 500 et 2000 dollars.

Delphine Léonard

Étudiante - Ecole Nationale d'Architecture et de Paysage de Bordeaux

Lucky Shophouse CHANG Architects
Architecture

Lucky Shophouse

Delphine LéonardDelphine Léonardjanvier 13, 2022

Leave a Reply